Le saviez-vous ? Les tongs c'est mal !

Publié le par PimentWouj

L'Eté est - enfin - là. J'ai donc décidé de jouer les casse-bonbons - ou casse-noisettes selon l'expression qui vous sied le mieux. En effet, vous ne vous en doutiez pas mais votre santé podologique est en - grand - danger. Car qui dit Eté dit chaleur, plage, sable et... tongs ! Or, cette insignifiante - mais kiffante - semelle affublée de 2 sangles, va causer votre perte plantaire...

Et selon les experts - vous avez remarqué comme ces "experts" semblent être des "moocquiseurs" universels prêts à distiller n'importe quel savoir ?, la liste des problèmes que les tongs peuvent nous causer est longue comme le bras d'un Dhalsim énervé - ceux qui ne savent pas qui est Dhalsim peuvent combler cet impardonnable déficit culturel sur le Wiki de Street Fighter d'avance MERCI : 

- manque de maintien du pied dans la chaussure,

- semelles souples ne fournissant pas assez de rembourrage contre les chocs au sol,

- tendance à marcher avec la cheville rentrée vers l'intérieur,

- douleurs au niveau du talon et de la face plantaire,

- manque de support de la voûte plantaire.

Ajoutons à cela le manque - cruel - d'esthétisme à la vue de certains pied qui semblent, pour leurs douteux propriétaires, moins bien - et fréquemment entretenus que la haie ringarde bordant le non moins ringard jardinet de leur copropriété (talons secs, crevasses, ongles trop longs ou écaillés d'un vernis survivant, blablablacrottepouetprout) ! Et soulevons également le souffreteux souci d'hygiène qui nous est soumis au regard car OUI; même si tu pars de ton gentil petit chez toi avec tes mignons petits petons tout propres, il ne tarderont pas à prendre "plantairement" la même couleur que les murs du périphérique parisien dans quelques minutes ! Je précise que cette règle s'applique aussi bien aux manants qu'aux nantis...

Maintenant que vous savez ce qu'il en est, vous passerez-vous de tongs - nu-pieds, savates ou claquettes pour les plus "frenchiecophones" d'entre-nous - cette année ? Pas si sûr...

Commenter cet article