J'ai testé : le masque Easybreath de Tribord

Publié le par PimentWouj

Vous snorkez vous ? Mais si, vous devez connaître ce thème vulgarisé pour dire que vous vous adonnez - joyeusement - au snorkeling ou pratique de la randonnée aquatique palmée (ou pas) - entrecoupée de phases d'apnée courtes si vous êtes un(e) grand(e) malade. Bref, moi je snorke parce que mon âme d'enfant - ouais le bout d'machin de restant d'enfance qui traîne quelque part en moi quoi - s'émerveille toujours devant le "spectacle sous-marin". Je ne peux pas dire que j'avais du mal avec un masque et un tuba. Certes, rien n'est parfait donc oui, parfois j'avais de la buée, du mal à placer mon tuba de façon 100% optimale, etc... sans oublier qu'étant une malvoyante "compliquée", je n'ai jamais une vision parfaite de mon environnement sous la surface de l'eau - et pas que là d'ailleurs. Mais, il y a plusieurs mois, quand j'ai vue une vidéo annonçant un nouveau produit de la marque Tribord - marque estampillée sports nautiques et aquatiques de chez Oxylane (ex-Décathlon) - promettant de révolutionner le snorkeling avec un masque facial complet, je me suis dis que ça valait le coup de patienter avant de racheter du matos pour l'Eté...

Ma mémoire de poisson n'a rappelé à mon bon souvenir le projet Easybreath qu'il y a quelques semaines. Je me suis connectée ASAP sur le site de Tribord pour voir où ça en était. Et bingo ! Le modèle homme (taille L/XL) était dispo. Depuis quelques jours c'est le modèle femme (taille S/M) qui est disponible. Mais avant toute chose, qu'est-ce que le concept Easybreath ? Tout simplement de permettre à chacun de "voir et respirer sur l'eau comme sur terre" (sic). La team pensante de Tribord est partie de ce constat simple :"Le frein principal à la pratique de la randonnée palmée (snorkeling), c'est la difficulté de respirer sous l’eau avec un tuba. Effectivement la respiration par la bouche n’est pas naturelle et l’embout buccal du tuba est jugé trop intrusif, inconfortable et pas hygiénique." S'en est suivi un long processus de conception, qui a finalement abouti à un masque englobant tout le visage, offrant une vision à 180°, permettant de respirer naturellement par le nez et... doté d'un système - extrêmement efficace - zéro buée. 

Passons au test. A ce jour j'ai nagé s̶n̶o̶r̶k̶é̶ à deux reprises avec le masque facial snorkeling Easybreath. Dans les deux cas l'environnement aquatique se prêtait à souhait à l'observation marine - de véritables aquariums à ciel ouvert si vous préférez. 1er constat : enfiler Easybreath est encore plus rapide et plus simple qu'avec un masque et un tuba couplés. Pas besoin de crachouiller dans votre masque ni de tenter de le vider consciencieusement de ce "substrat" sous le regard  - révulsé - des vacanciers. Je me suis simplement attachés les cheveux, j'ai dégagé mon front et les côtés et j'ai mis Easybreath sur ma bouille. J'ai resseré les sangles de côté - un peu trop et j'ai rectifié le tir depuis - et j'ai passé la tête sous l'eau. S'en suit le constat n°2 : Easybreath est un masque "intelligent" qui se plaque sur votre visage et assume pleinement sa mission "étanchéité". Et puis vient la découverte du large champ de vision qu'offre ce produit... En fait ben, c'est comme si vous plongiez la tête sous l'eau, sans rien, sauf que là vous n'avez pas de l'eau salée qui vous écorche les yeux ! Le passage de la respiration par la bouche à une respiration naturelle par le nez est très agréable. Mais contrairement à ce que l'on peut croire, il faut s'y habituer. En respirant différemment je me suis un peu essoufflée lors de ces deux essais. Le point positif c'est que je n'ai plus cette sensation de gorge desséchée au bout de quelques minutes. Le masque est très ergonomique et s'ajuste très bien au visage. Le bout du tuba, très voyant est un gage de sécurité non négligeable. Enfin, et sans encourager qui que se soit à faire de même, j'ai tenté timidement un premier petit "canard" en bloquant ma respiration et en décompressant et je n'ai ressenti aucune gêne. Randonneuse aquatique sans prétention - et sans palmes, je suis très satisfaite de cet achat qui m'offre une vision inédite des explorations aquatiques. Le + : vous ne passerez pas inaperçu(e) avec ça sur votre tronche à la plage. Le - : je n'en trouve pas ou alors vraiment.... que ça prend plus de place dans mon sac de plage voilà - mode girly on. A noter également que cette innovation n'est pas du tout prohibitive puisque proposée à 39.95€ - sauf si vous acceptez de vous faire pigeonner sur leboncoin.fr où le masque v̶o̶l̶é̶ soit-disant acheté-en-surplus-neuf-jamais-servi vous est proposé entre 70 et 150€ !

Pour finir, sachez qu'Easybreath est arrivé 1er des Oxylane Innovation Awards 2014, dont le jury est composé en partie de clients et internautes. 

Attention, Easybreath est victime de son succès et dans tous les cas je vous conseille de faire comme moi : Appelez votre magasin Décathlon habituel - préféré - le matin même pour vérifier qu'ils en ont. Et allez-y au plus tôt ou achetez en ligne avec l'option "retrait en magasin". Bien qu'une photo officielle présente cinq coloris, seul le bleu est disponible actuellement - snif je voulais tellement le rose moi.... 

Le lien officiel vers le site internet de Tribord c'est ici

La Page Facebook de Tribord c'est  

Commenter cet article

Patrick 21/08/2017 14:09

- bien sur bien des points mais plastique fragile au niveau du clips du tuba.
- écran facile à rayer
- inspiration rapide profonde impossible au point que je préfère reprendre mon tuba et masque classique

Marie-Claire 30/08/2016 15:41

Ce masque est bien mis en avant dans les magasins. Il est poussé comme une véritable innovation. A tel point qu’il est presque en rupture de stock dans de nombreux magasins Décathlon. Il existe quatre tailles de masque (XS, S, M, L) – les conseils des vendeurs sont donc les bienvenus.

titine 19/07/2015 14:29

J ai récemment acheter ce fameux masque de chez décathlon et franchement moi j en suis un peu déçu .je le trouve trop lourd car au bout d un certain temps il me marque beaucoup le visage et de la buée est parfois présente dans le masque .je reste donc à mon masque simple et mon tuba .

Simon 13/04/2015 11:37

Quand vous dites "petit canard", jusqu'à quelle profondeur ce masque vous a-t-il permis de descendre ?
Décompression, BTV, j'imagine ,