Bientôt, ce mot qui sonne toujours faux...

Publié le par PimentWouj

Je ne sais plus trop comment j’en suis arrivée à venir ici écrire quelques lignes sur ce non-sujet mais… vous ne trouvez pas que le mot bientôt, placé dans une phrase quelle qu’elle soit, a toujours des relents pestilentiels de fausseté ?

Bientôt, étymologie venant de bien et de tôt, est en fait une mélasse adverbiale qui laisse penser que la chose va se produire dans pas trop longtemps, incessamment sous peu, blablabla… sans pour autant offrir une quelconque vague esquisse de garantie.

Nonobstant – un joli mot nonobstant…. Il me fait frissonner… il est… sexy… je…non rien - le fait que souvent bientôt se produira bien tard, la personne qui l’emploi appuie toujours particulièrement sur sa prononciation ou laisse trois petits points à sa suite dans le texto/mail/message qui le contient, pour distiller cette impression de proximité temporelle en suspens…

Mais en fait bientôt, ce putain de mot qui ne veut rien dire, est un véritable anxiogène verbal. Souvent, il vient roucouler à vos douces oreilles quand vous attendez fébrilement une « vraie » réponse. Là, l’interlocuteur en face de vous répond « bientôt...» dans un soupir nonchalant et fatigué, parfois même accompagné d'un léger mouvement dédaigneux de la main si elle/il est légèrement hipster sur les bords. Et si vous avez un minimum de clairvoyance, vous comprenez alors à ce moment là que ce n’est pas demain la veille que le truc en question va arriver. Car oui, laissez moi vous faire une révélation, bientôt est le Genkidamasi vous ne savez pas ce qu’est un Genkidama vous êtes un vulgaire manant – des procrastineurs agréés. C’est leur arme ultime face à toute situation et de plus, ils s’en servent sans même sans rendre compte les cons – je fais certainement partie de ces mêmes cons et procrastine outrageusement chaque jour que The Dude fait, osef.

Il est donc urgent pour vous de revoir vos plans futurs et la réorganisation de votre vie quand on vous donne en guise de dessert un bientôt servi à température ambiante avec de la crème vanillée bien sucrée. Vous pouvez également montrer votre agacement à celui qui vous baratine ça, avec un « plus précis tu meurs !», « cad ? », « bientôt, bientôt ? ou bientôt, lol ? », « Tu peux me donner un ordre d’idée de délais quand même ? ». Aucun résultat n’est garanti cependant car votre interlocuteur, s’il a l’assurance spirituelle d’un Chuck Norris, vous servira un « Bientôt, ça veut dire bientôt ! » bien pimenté qui vous passera l’envie de la ramener pour les quinze jours qui suivront. Dans d'autres cas cependant, si vous tombez sur un adepte occasionnel du Dudéïsme, vous aurez peut-être une petite précision en filigrane délavé, va savoir...

Bref, bientôt est un véritable destructeur de certitudes et révélateur de doutes, qui fout sa merde et bouleverse vos attentes. C’est une déception annoncée, un crève-cœur joliment emballé dans de la soie rose-bonbon. Bientôt, c’est un peu le cousin germain de pourquoi pas ou on verra. Un conseil, devant cet effet d’annonce non confirmé, fuyez !

PS : bientôt un article sur les licornes albinos mouchetées du Kamtchatka septentrional irlandais, promis…

Commenter cet article

Walt Heinsen 21/10/2014 10:04

... Vivement votre billet sur les licornes albinos mouchetées alors
" à bientôt"

Walt Heinsen 21/10/2014 07:55

Tandis que nous parlons, le temps jaloux aura fui; cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain "
Horace

Chacun est prisonnier de son mental et de ses faux et inutiles espoirs.
Pensez plutôt à vivre, c'est beaucoup plus simple que ce que l'on croit.

PimentWouj 21/10/2014 08:36

ne vous inquiétez pas j'y pense Walt, mais j'aime à me prendre au jeu de constater de petites choses....