Cannes VS Coen : Une palme pour deux

Publié le par PimentWouj

Oh la FUCKING GOOD NEWS ! Joel et Ethan Coen - les frères Coen ou Coen's Bro pour les intimes - vont co-présider le prochain Festival de Cannes (16-24 mai 2015). Palmés en 1991 pour Barton Fink, les frères Coen sont derrières quelques unes des pépites du cinéma américain, parmi lesquelles je vous recommande chaudement : FargoThe Big Lebowski - mon chouchouuuuuuuuuuuuuuuu <3 - O'Brother, No Country for Old Men, Burn After Reading, True Grit.

"Cannes est un festival qui, dès le début de notre carrière, a toujours joué un rôle important pour nous. Et être présidents du jury, cette année à Cannes, est d'autant plus un honneur que nous n'avons jamais été présidents de quoi que ce soit. D'ailleurs, à ce titre, nous ne manquerons pas de nous exprimer le moment venu !"

A la manière de Quentin Tarantino - ouais j'sais y'a pas que lui mais c'est LUI que j'ai envie de citer - ils sont entourés d'une portée d'acteurs fétiches qu'ils re-dirigent régulièrement tels que Steve Buscemi, John Turturro, Frances McDormand, Jeff Bridges ou encore John Goodman. Pour être franchement honnête, le Festival de Cannes ne me fait pas vibrer pour l'évènement en lui-même - surtout depuis ma triste expérience en tant que simple public (à lire ici); mais plus pour dénicher les prochains films à ne pas louper/ voir absolument et récolter quelques scoop en avant-preum's. Savoir que ce sont des réals de génie et en décalage avec le balais dans le cul que se traîne parfois Cannes qui vont présider tout ce beau monde, c'est peut-être la promesse de s'amuser un peu, briser les conventions, faire renaître les huées d'antan et pousser quelques paires de couilles.

Au pire, ça sera l'occasion de se refaire leur filmo et surtout d'en savoir plus sur leur prochain long-métrage prévu en 2016, Hail Cesar! , dans lequel joueront Ralph Fiennes, Scarlett Johansson, Josh Brolin, George Clooney, Tilda Swinton, Channing Tatum ou encore un certain... Christophe Lambert. On sait déjà que le film est censé se dérouler dans les années 50 à Hollywood et qu'il se centrera sur le personnage d'Eddie Manix (Josh Brolin), fixer engagé par les studio pour régler les bullshit des stars. Toute un programme qui m'invite à vous dire :"Réjouissons-nous, pauvres fous !"

"Le style n'est pas une chose qui résulte d'une opération consciente : c'est une chose qui se dégage d'elle-même." Joel et Ethan Coen

Commenter cet article