Harleighblu : Hi Beach Party Session

Publié le par PimentWouj

La semaine dernière j'ai vu ça dans le journal local : 

Et immédiatement j'ai faillit me rendre aux urgences ophtalmologiques de l'hosto le plus proche, tellement je ne croyais pas ce que je lisais. Harleighblu, LA chanteuse soul qui fait plus que t'aider à te désendeuiller d'Amy Winehouse, en showcase gratuit à Nice ? Putain mais un un peu que je vais ramener mes petites fesses douces pour l'écouter. 

Portée par le label Tru Thoughts grâce auquel je la découvre dans leur compil' R&B/Soul de 2013, Harleighblu est une chanteuse de Nottingham ayant à peine dépassée la vingtaine. Elle a poussé au milieu des champs de disques soul de sa mère et fait émerger ses cordes vocales sur Jill Scott, d'Angelo ou encore l'incontournable Lauryn Hill. A l'écoute de son premier album, Forget me not (2013 /11 titres), on ressent immédiatement la puissance sombre et saillante de son timbre et la personnalité folle qui déborde de ce petit bout de femme. La maîtrise de sa voix en est d'autant plus étonnante quand on constate, joyeusement hébété, la complexité et l'étendue franche et sans retenue de ses capacités vocales. Soutenue entre - moultes - autres par MistaJam, Harleighblu est comparée à la signature artistiques d'Erykah Badu ou encore AlunaGeorge. Les médias de références l'ont adoptée sans hésiter Q, Clash, DJ Mag, AfroPunk, SoulBounce, Earmilk, Artrocker et USA Today. Soutenue unanimement et ultra plébiscitée, Harleighblu est une figure soul encore injustement trop discrète dans le paysage musical européen. Les titres qui ont épicé son premier album et qui ont rencontré le plus grand succès sont : “Sittin’ By The Window”, “Enough Now”, “Play Me” et “Who’s That Girl?”. Mais Harleighblu voit plus loin. Et 2015 devrait marquer une évolution de son son et de son style; à l'image de la prestation livrée au Hi Beach de Nice où le public a savouré des remix aux saveurs electro - façon épicerie fine - de ses tubes. 

crédit photos ©Moko Mad'moiselle

Ce mois-ci est sorti son Futurespective EP, où l'on retrouve justement cette pointe d'electro qu'elle a fait entrer dans son univers, comme en a témoigné le nouveau single MMM interprêté pendant le showcase. Au programme : des featuring avec Lost Midas, Dr. Zygote ou encore son compatriote de Nottingham : Azure. Traduction : de la hip-hop soul chaude, pointue et cuivrée; saupoudrée d'electro-pop délicatement avant-gardiste. Ce n'est pas pour rien si chanteurs, remixeurs et autres collaborateurs artistiques en tous - bons - genres font la queue pour bosser avec la lady...

«À peu près tout dans ma vie a changé. [...] J'ai ce sentiment de liberté, je m'engouffre dans des expériences différentes. [...]. Et là, tout d'un coup, des chansons totalement différentes voient le jour. " Harleighblu.

Forget me not..? Aucun risque !

Commenter cet article