Avant-première : Martha Marcy May Marlene

Publié le par PimentWouj

Le nom de Olsen dans l'univers d'Hollywwod, ne sonne pas forcément comme une valeur - même à moitié - sûre. On visualise immédiatement une paire de jumelles biberonnée au Star System, capricieuses, dénuées de talent remarquable et exaspérantes - A et M-K pour les connaisseurs. C'était sans compter E.Olsen, la petite soeur... qui se révèle tout en finesse et en fragilité à fleur de peau dans Martha Marcy May Marlene, premier long métrage de l'américain Sean Durkin.

 

martha-marcy-may-marlene-2012-21567-285917488.jpg

 

Martha est une soeur perdue et retrouvée. Elle semble flotter, indolore à la réalité qui l'entoure à nouveau dans le foyer de sa soeur. Elle n'aime pas manger. Elle aime dormir dans un lit déjà occupé par d'autres. Elle aime nager nue. Qu'est-il arrivé à Martha pendant les deux ans où elle a disparue ? Pourquoi un tel mutisme et un comportement si étrange ? Mystère...

 

filmMarthaMarcyMayMarlene_ElizabethOlsen.jpg

 

Marcy May est une jeune femme abandonnée et effrayée par le mal que peuvent lui faire les autres. Elle se laisse apprivoiser par des hommes et femmes vivant en communauté dans une grande ferme. Elle apprend à jardiner, à coudre, à cuisiner, à tirer au pistolet... et à faire l'amour.

 

Elizabeth-Olsen-Martha-.jpg

 

Marlene est membre d'une secte. Elle initie, comme d'autres l'ont fait avant elle, la nouvelle recrue au rituel du don de soi - par rapport sexuel semi-consentant - avec un des hommes du groupe. Elle attend docilement, comme les autres, que les hommes aient fini de manger pour passer à table. Son corps sait se contenter d'un repas par jour. Elle trouve normal de faire l'amour en groupes et de s'occuper des enfants des autres filles. Elle suit les pas de Patrick, le gourou, mi-charmée, mi-dégoûtée.

 

Martha, Marcy May et Marlene sont une seule et même jeune femme, incarnée par Elisabeth Olsen, qui subjugue à l'écran par sa pudeur et sa douleur en filigrane. Modelée d'intelligence et de vivacité refoulée, on perçoit tout sa douleur et l'emprise que Patrick - joué par l'excellent John Hawkes (Winter's Bones) - a sur elle. Sean Durkin a fait un excellent pari en choisissant cette comédienne pour son premier film en tant que réalisateur. Il n'offre aucune réponse brute, mais choisi d'instiller la frayeur et la détresse par les regards, les silences et une atmosphère froide et pesante. Tout n'est pas dit dans ce drame en demi-teinte. Au spectateur de se fondre dans la peau de MMMM et de lire son - éventuel - avenir... 

 

Martha, Marcy May et Marlene de Sean Durkin - avec Elizabeth Olsen, John Hawkes - sortie le 29 fevrier 2012

Commenter cet article