Avant-première : Young Adult

Publié le par PimentWouj

Charlize Theron (Monster/Dans la vallée d'Elah) vous a manqué - 3 ans d'absence sur Grand Ecran tout de même ? Jason Reitman (In the Air/Juno) nous l'a retrouvée. Dans Young Adult, l'ex-mannequin/actrice-caméléon offre - encore - un nouveau visage; celui d'une femme célibataire au rythme de vie d'une étudiante, gagnant sa croute par l'écriture de romans pour jeunes adultes.


Young_Adult_Theron 19796252-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-20110816 103238

Mavis Gary (Charlize Theron) 

 

En vrac, adepte de la bouffe-sur-le-pouce, inspirée par les séries/films pour ados et les conversations des moins de 18 ans qu'elle surprend, Mavis Gary/Charlize Theron est une névrosée-passive qui s'ignore. Comme si cela ne suffisait pas, elle reçoit un faire-part de naissance de son ex, Buddy Slade. Là où toute adulte sage et bien dans ses pompes se serait contentée d'un soupir - humpf - blasé et un poil méprisant, Mavis elle, se lance dans l'idée folle de le reconquérir séance tenante. Sûre d'elle et armée de sa garde-robe mi-bimbo mi-frigide, l'écrivaine se lance dans un road-trip sur fond de musique nostalgique. 

Plus qu'une vaine reconquête teintée de situations équivoques, Young Adult est un film en forme de thérapie. Le retour de Mavis dans sa ville natale va au-delà de sa simple envie de séduire Buddy. Elle lui permet de se confronter à la réalité de sa vie. Nègre de l'écriture plutôt qu'auteur à véritable succès, Mavis est enfermée dans un schéma, certe glorieux pour sa petite contrée d'origine, mais complètement insignifiant dans la grand Minnéaopolie - Petite Pomme - où elle vit désormais. Le temps s'est arrêté dans son évolution personnelle le jour où elle a quitté Buddy. Elle aime une image du passé, un homme sans saveur ni ambition, loin du jeune premier qu'il était à l'époque. Elle n'est jamais vraiment passée à la suite... Sa rencontre avec ancien camarade, Matt Freehauf, va l'aider plus qu'elle ne le croit, à se réveler à elle-même.

 

Young_Adult_Theron

Mavis Gary (Charlize Theron) et Matt Freehauf (Patton Oswalt)

 

Jason Reitman signe un film convainquant et touchant. En choisissant l'excellente Charlize Theron, il a misé sur la qualité et la crédibilité. Mavis est tantôt débraillée et paumée, belle et brillante, cruelle et méprisante, le tout avec un naturel qui laisserait croire à un psy qu'elle est habitée par de multiples personnalités. Le choixi des tenues de Mavis sont à chaque fois de véritables armures textiles, destinées à provoquer des réactions désirées - mais pas toujours présentes - chez Buddy. Le jeu de Charlize Theron provoque autant de sentiments contraires. On a parfois envie de la haïr autant que de l'épauler à d'autres moments. Young Adult n'est d'ailleurs pas très éloigné de la réalité, puisqu'au scénario on retrouve Diablo Cody (Juno/Jennifer's body), qui s'est inspiré de faits réels parus dans la presse de Minneapolis où elle a lu l'histoire d'une femme partie sur les traces de son petit copain de lycée, plusieurs années après leur rupture. J'ajoute une mention spéciale pour Patton Oswlat, très attachant et loin d'user des clichés du genre dans le rôle de l'ancien pôte - invisible - de lycée, handicapé et geek.

Si vous rêvez de voir Charlize Theron en jogging - ou pyjama - Hello Kitty, faire tardivement sa crise d'adolescence et vous offrir une nouvelle facette de son - immense - talent, Young Adult est fait pour vous ! 


Young Adult de Jason Reitman - avec Charlize Theron, Patton Oswalt - sortie le 28 mars 2012

Commenter cet article