et rond et rond petit macaron

Publié le par pimentwouj.over-blog.com

Il y a des petites choses comme cela, au demeurant insignifiantes, mais qui, on ne sait pourquoi, déclenchent une hystérie universelle. Alors après les Iphone/BB, les spartiates, les verrines, etc... voici venue la mode, en pâtisserie, des macarons.

 

On peut en trouver presque partout et pour toutes les bourses : au Mc Café de Mc Donald's, chez Paul, chez Picard, dans la plupart des pâtisseries de quartier, etc... et chez quelques grandes enseignes de renom (Lenôtre, Ladurée, Hermé, Fauchon,...) . La première question que l'on se pose c'est "Qu'est-ce que ce petit hémisphère sucré a de si partculier ?". Pas grand chose en réalité. Poudre d'amande, sucre, sucre glace et blanc d'oeufs sont les ingrédients magiques de "base". Pour le reste, fiez-vous à la créativité ou à la finesse du pâtissier chez qui vous vous fournissez. 

Pour ma part j'en ai testé plusieurs. Les premiers que j'ai goûtés étaient de chez Paul il y a quelques années : classique, correct mais pas de quoi fouetter un chat. Les macarons surgelés Picard son honnêtes pour des produits surgelés, mais bon quand on peu en acheter des frais c'est quand même bien mieux... Chez Mc Do ils ne sont pas forcément les plus dégueu mais leur conservation froide n'est pas ce qu'il y a de mieux pour ce type de gâteaux.Dans quelques boulangerie/pâtisserie ils en font des sympa aussi mais rien qui ne m'ai laissé un souvenir impérissable.

 

Je peux cependant considérer 2 adresses comme étant des exemples inversement opposés dans "ma" hiérarchie gustative personnelle :

 

- L'adresse où je n'irai jamais : Ladurée.

J'entends déjà crier au scandale devant mon audace bloggistique (mot complètement inventé) et je re-précise que je considère vraiment cela comme mon avis personnel et en aucun cas un appel (inutile et vain)  à boycotter cette marque.

J'ai commencé à entendre parler de Ladurée il y a 2/3 ans. Les gens ne juraient que par ça. Des proches de passage fréquent sur Paris m'en vantait le goût unique. Et puis à 2 reprises, on m'a offert une boîte de macarons (les personnes en question faisant escale par chez moi, elles avaient eu la généreuse idée de me faire partager leur extase culinaire) de chez Ladurée. Très curieuse et gourmande je ne me suis pas faite priée pour l'ouvrir et déguster. Résultat : un infâme arrière goût artificiel et une texture figée écoeurante. Je ne me suis pas laissée démontée et j'en ai goûté un 2ème puis un troisième (un "facile"" au chocolat)... même résultat. Plusieurs mois plus tard, lorsque la seconde boîte me fut offerte, je me suis dis que la première expérience avait peut-être été un mauvais hasard et hop, plein de bonne foi je réitère. Malheureusement ce fut la même chose. Il est évident qu'on est loin des début de la maison et qu'il n'y a rien d'artisanal dans la fabrication des macarons Ladurée, mais quand même ! Epaississants, humectants, émulsifiants, conservateurs, stabilisateurs sont (trop ?) présents dans leurs macarons dits "traditionnels". Il est clair que je ne gaspillerait pas d'énergie et d'argent à poirauter comme une groupie-snob-désabusée devant leur boutique des Champs (20mn d'attente en moyenne et beaucoup de critiques sur leur service en salle... ) quand je repasserai par Paris. Mais après chacun son avis...

 

- L'adresse que je ne manque jamais : Canet.

Maison niçoise plus réçente (1927 contre 1862) et moins "sofia-coppolisée" que Ladurée (ok j'arrête de les charier), Canet offre des macarons d'exception et de fabrication "entièrement artisanale" . Que ce soit la pâte ou la crême au beurre, tout est 100% maison. Ils n'offrent peut-être "que" 15 parfums mais ceux-ci sont d'une qualité excellente :

framboise, citron, pomme verte, vanille de Tahiti, praliné, chocolat, café, pistache, rose, lavande, coquelicot, orange, violette, menthe-chocolat, caramel beurre salé.

La texture du macaron d'abord, est juste ferme et légèrement croquante. Le biscuit est parfumé et point trop sucré. Puis vient la crème légère, fondante, mousseuse, généreuse en parfum. Le café est bien corsé, la vanille se diffuse sans écoeurement, le praliné est orgasmique, la framboise juste acidulé comme il faut ou encore la rose, frâiche comme si des pétales éclosaient sur votre palais... C'est un délice et ce n'est pas le seul que vous trouverez chez Canet :

- 25 BOULEVARD GAMBETTA - 06000 NICE : boutique avec petit salon de thé intérieur où vous pourrez déguster du sucré mais aussi du salé (repas possible le midi)

Les prix ne sont pas excessifs et le service est fait avec le sourire et rapidité. Dommage que cette adresse ne soit que niçoise, mais aussi et peut-être que c'est cette ambition modeste qui préserve leur envie de faire des produits de grande qualité.

Si vous passez par Nice, oubliez Lenôtre et Paul et faites un crochet chez Canet !

http://www.patisseriecanet.com/ 

http://www.facebook.com/Macarons.Canet

 

boitemacaron3.jpg


Commenter cet article

Modoki 14/09/2010 21:54


Article sans concessions mais pertinent.. ah les macarons de Canet ^^


PimentWouj 21/09/2010 09:42



Entre temps l'adresse près de la place Masséna a fermée...rhaaa le capitalisme compresseur !!! x_x