Récital de Harpe : Xavier de Maistre

Publié le par PimentWouj

 

 

 

La harpe est un instrument où l'on s'imagine traditionnellement une jeune femme quasi sylphyde en robe faite de voiles, à la silhouette gracile et aux longs cheveux dorés, effleurant de ses doigts longs et fin des cordes dont elle va tirer des son enchanteurs... En réalité, cet instrument pourtant si fin, doit son existence, son répertoire, et son rayonnement des débuts, presque uniquement grâce à des hommes. Du Roi David, cité dans le Premier Testament, à Elias Parish-Alvars, en passant par Alphonse Hasselmans, Marcel Tournier, Bernard Andres, Nicanor Zabaleta ou encore Fabrice Pierre, sans oublier Hector Berlioz qui en tirera les plus beaux effet, les hommes ont façonné la harpe et l'ont sublimée. Mais dans les salons et surtout à l'ère contemporaine, se sont surtout les femmes qui fixent l'image d'une finesse angélique et légitime vis à vis de cet instrument unique; et qui font rêver quand elles en jouent. Pourtant, certains artistes masculins savent aujourd'hui allier sobriété virile et douceur harmonieuse avec la harpe. Ainsi, ce dimanche matin, j'assistais à un détour rare par Nice, du virtuose Xavier de Maistre, pour un récital exceptionnel.

 

xavier_de_maistre.jpg xavier_de_maistre.jpg

Xavier de Maistre ©http://www.xavierdemaistre.com

 

Originaire de Toulon et arrière-petit-fils de l'écrivain du même nom, frère du philosophe Joseph de Maistre (auteur du Voyage autour de ma Chambre), Xavier de Maistre a eu un coup de foudre pour la harpe étant enfant. Il construit sa carrière plus particulièrement outre-Rhin et voit aboutir son rêve de gamin quand en 1998 à 24 ans, il devient le premier musicien français à être admis dans l'Orchestre Philarmonique de Vienne.

Dans le cadre feutré et romantique de l'Opéra de Nice, Xavier de Maistre nous a offert une heure de maîtrise musicale. Dans un programme varié où se sont entre autres croisés Parish-Alvars, Caplet et Pescetti, le harpiste français a brillé par sa technicité, sa sensibilité, son humilité et sa virtuosité. Jamais il ne cherche à impressionner le public où à surjouer. Il se "contente" de laisser courir ses doigts sur les 47 cordes de sa harpe avec une justesse manifeste et une pureté de son rare et précieuse.

 

ConcertNiceXavierdeMaistre.JPG

programme du Récital du 20 mai 2012 à l'Opéra de Nice@PimentWouj


Chaque morceau interprêté à offert un aperçu de l'étendue du talent de Xavier de Maistre. Et le choix du programme a permis de voyager et d'apprécier une partie des nombreux répertoires que la harpe peut toucher. Loin des Grâces longilignes qui excellent habituellement dans l'art de jouer de la harpe, Xavier de Maistre, un physique de gendre idéal et une allure de jeune cadre de Wall Street, donne un souffle encore trop peu présent à un instrument qui mérite de sortir du cadre rococo du XVIII siècle dans lequel il est enfermé. Pour connaître ses prochaines dates de tournée en France, rendez-vous sur http://www.xavierdemaistre.com, section Calendar. Amateurs de musique classique et de talents actuels, je vous invite à découvrir toutes les possibilités de Xavier de Maistre et de sa harpe !

Commenter cet article