s'il te plaît, dessine-moi ton patrimoine...

Publié le par PimentWouj

 



C'est la foire d'empoigne, le grand déballage, le "tout doit apparaître !". La rue feule, le pavé gronde et la foule - hérissée - demande exécution. On veut tous savoir "qui à quoi et où" dans le monde politico-diplomatique français. Bon...et après, la belle affaire... A quoi ça te sers à toi, le citoyen lambda, de savoir tout ça ??? Qui a été assez naïf pour ne pas croire que bon nombre de nos représentants ont un bon gros bas-de-laine plus ou moins honteux et caché ? Certes, ce déballage permettra de replacer des contextes lorsque un-tel ou un-tel jouera la carte du chocking en apprenant que son adversaire politique a du pognon en masse et des biens de -giga - grande valeur. Mais à part ça, à quoi ça sert concrètement de faire état de chiffres et de données brutes ? Un patrimoine tel quel, à mon sens, ne veut rien dire. Impossible de distinguer dans chacun d'eux la façon dont il a été amassé, gagné, hérité, etc ... Impossible aussi de faire un parallèle entre l'engagement politique d'un individu et ses richesses personnelles. De plus, en quoi est-ce immoral ou impensable d'investir et de s'enrichir ? Voilà posé l'éternel débat très français du "tabou de l'argent'. On joue les étonnés, les offusqués, les outrés de savoir qu'un Ministre a détourné de l'argent vers la Suisse... Really ? Attention, je ne suis pas en train de défendre le Ministre en question, bien au contraire. Non, ce qui m'agace c'est cette hypocrisie ambiante et cette empressement derrière à brosser le peuple dans le sens du poil. On publie ce jour la liste suivante, afin de... de quoi d'ailleurs ? De nous confirmer que les politiques français sont riches pour la plupart ? Que la Gauche arrête de faire sa vieille fille qui ne baise qu'en missionnaire et s'ouvre à l'audacieuse tentation = levrettede tout nous dire de ses nantis ? 

 

  1. Laurent Fabius, Affaires étrangères : 6,04 millions d'euros
  2. Michèle Delaunay, Personnes âgées/autonomie : 5,4 millions d'euros
  3. Michel Sapin, Travail : 2,08 millions d'euros
  4. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre 1,45 million d'euros
  5. Victorin Lurel, Outremer : 1,3 million d'euros
  6. Arnaud Montebourg, Redressement productif : 1,35 million d'euros
  7. George Pau-Langevin, Réussite éducative : 1,17 million d'euros
  8. Marisol Touraine, Affaires sociales/Santé : 1,05 million d'euros
  9. Thierry Repentin, Affaires européennes : 863.462 euros
  10. Nicole Bricq, Commerce extérieur : 814.000 euros
  11. Valérie Fourneyron, Sport : 807.000 euros
  12. Alain Vidalies, Relations avec le Parlement : 801.799 euros
  13. Hélène Conway, Français de l'étranger : 761.000 euros
  14. Marylise Lebranchu, Fonction publique : 741.000 euros
  15. Dominique Bertinotti, Famille : 702.000 euros
  16. Kader Arif, Anciens combattants: 634.000 euros
  17. Marie-Arlette Carlotti, Personnes handicapées/lutte contre l'exclusion : 630.000 euros
  18. Guillaume Garot, Agroalimentaire : 601.000 euros
  19. François Lamy, Ville : autour de 600.000 euros
  20. Geneviève Fioraso, Enseignement supérieur/Recherche : 576.000 euros
  21. Jean-Yves Le Drian, Défense : 594.000 euros
  22. Pascal Canfin, Développement : 575.000 euros
  23. Stéphane Le Foll, Agriculture : 452.000 euros
  24. Frédéric Cuvillier, Transports/Mer/Pêche : 440.000 euros
  25. Anne-Marie Escoffier, Décentralisation : 430.000 euros
  26. Aurélie Filippetti, Culture/Communication : 417.011 euros
  27. Vincent Peillon, Education nationale : 360.343 euros
  28. Christiane Taubira, Justice/Garde des Sceaux : 315.221 euros
  29. Sylvia Pinel, Artisanat/Commerce : 277.500 euros
  30. Cécile Duflot, Egalité des territoires/Logement : 264.450 euros
  31. Pierre Moscovici, Economie/Finances : 238.000 euros
  32. Manuel Valls, Intérieur, : 227.000 euros
  33. Benoît Hamon, Economie sociale et solidaire/Consommation : 170.000 euros
  34. Bernard Cazeneuve, Budget : 165.085 euros
  35. Delphine Batho, Ecologie/Energie : 110.300 euros
  36. Najat Vallaud-Belkacem,, Droits des femmes : 106.739 euros
  37. Fleur Pellerin, PME/Innovation/Economie numérique : 91.150 euros
  38. Yamina Benguigui, Francophonie : 90.200 euros

source europe1.fr


On nous prends pour des cons...mais nous sommes tellement content quand on le fait... Nous remuons la queue comme de bons Labradors bien éduqués et nous nous en retournons vaquer à nos préoccupations quotidiennes. Je crois que ces classements - et oui, classements au pluriel car ils sont déclinés aussi au format régional et communal local, comme le journal de France3 - sont pires que tout car ils constituent une manoeuvre pleine d'hypocrisie destinée à concilier nos bonnes grâces, dans une démarche de transparence opaque et de déculpabilisation avec le sous-entendu suivant : "Je suis sûr(e) que vous vous attendiez à ce que j'ai bien plus que ça.... Ben non !".

Non, Ce qu'il faudrait, c'est rire à la gueule de ceux qui nous tiennent des discours sur-moraux au moment des élections, afin de les déstabiliser dès le début. Messieurs les politicars, admettez que vous avez un penchant dangereux vers la triche, le détournement, la profusion et le pouvoir. C'est humain, c'est tentant, on le sait bien qu'on ne vous le pardonnera pas. Mais cessez de nous faire croire que vous valez mieux que vos adversaires voire même que vos frères d'armes et surtout que nous. On est comme vous, vous savez. Nous aussi, à notre petite échelle à nous on tente de gruger le système quand on le peut. On s'enorgueillit quand la caissière du Mammouth oublie de nous faire payer un article où quand un serveur nous rend trop de monnaie. On frémit de courage insolent quand on arnaque vaguement un pourvoyeur de fonds sociaux et on jouit carrément quand on obtient une remise improbable... On ne joue pas dans la même catégorie mais au même jeu ou presque.

 

patrimoine.JPG

 

Franchement cette liste, je m'en tamponne. Ce n'est pas ça qui va changer le monde de demain ni faire une politique meilleure en France. Ma réalité aujourd'hui, c'est que la vie - me -coûte trop chère, que je paie bien trop d'impôts et qu'il y a bien trop de c...... dans ce pays qui s'en mettent pleins le fouilles sur le dos des autres, du chef au dernier lampiste.  Savoir ce que gagne le Président et ces Ministres ne les rends pas meilleurs à mes yeux mais pas plus minables non plus. Si j'avais beaucoup d'argent, ce que j'en ferai ne regarderai que moi. Il n'y a pas de leçon à donner là-dessus, sauf à celui/celle qui se permet d'en donner aux autres. Mais ce qui est bien, c'est que les journalistes, en détournant l'Oeil de Sauron - nous les manants - du véritable problème actuel de la France - un Président en carton et des décisions politiques en mousse (p... qu'est-ce que je reste polie), permettent à nos dirigeants de continuer à nous noyer dans une purée de pois si épaisse qu'on peut s'y enrouler et y dormir. Nous rouler dans la farine en détournant la mane financière nationale ou en prenant des mauvaises décisions politiques à impact - quasi - immédiat... que choisir ? 

 

Pour finir je vous laisserez vous situer, en choisissant la citation correspondant le mieux à votre état d'esprit :


"Limiter la pauvreté, sans limiter la richesse." (Victor Hugo)

"La richesse amassée est un fumier puant; la richesse répandue est un engrais fertile." (Proverbe anglais)

 

PS : et toi ta Bugati Veyron, tu la caches comment du regard de tes voisins de ZUS ? 

 

Commenter cet article

minary 16/04/2013 20:57

Depuis Adam et Eve le monde est ainsi fait ;c'est la base de l'édifice qui est pourrie et la structure s'en trouve contaminée;
Che viva la Révolution!
Vos propos sont éblouissants ;