Poème d'amour

Publié le par PimentWouj

Les âmes nues

s’offrent la blanche fleur.

Les mains tendues,

invitent le sacre des cœurs

 

Sur l’autel des parvenus,

la richesse est bonheur.

Sans plus de retenue,

Ils avouent leurs ardeurs

 

Verront-ils l’ange déchu,

qui vénère le malheur ?

Vaincront-ils le temps venu,

La tentation des ailleurs ?

 

Le cœur errant est féru

de puissance et de pleurs.

L’amour uni est ingénu

et peut perdre en sa demeure.

 

 

fleur-noir-blanc.jpg

Commenter cet article

femmes russes 11/07/2013 16:59

c'est un beau poème !

aurel 26/08/2011 17:57


Un beau poème.


PimentWouj 26/08/2011 19:19

Merci. On voit des choses, on entends un mot et ça inspire parfois.